Voiture

Quelle voiture peut-on acheter sans apport ?

L’achat d’une voiture est indispensable aujourd’hui, car elle assure votre sécurité et celle de votre famille. Heureusement, son acquisition ne nécessite plus d’avoir des fonds à disponibilité. Il vous suffit d’adopter la meilleure stratégie qui soit pour acheter votre véhicule sans débourser un seul euro. Voici donc les solutions les plus tangibles pour acheter une auto sans le moindre apport.

Le leasing sans apport avec un véhicule d’occasion

Les concessionnaires d’automobiles ont tellement fait de publicités sur la nécessité d’avoir un acompte avant l’achat de voiture que la population en est convaincue. Ce qui n’est pas forcément vrai.

A lire en complément : Résoudre le problème ESP allumé sur Nissan Juke : causes et solutions

Vous pouvez réaliser un leasing avec un particulier. Ce mode consiste à acheter un véhicule auprès d’une personne ayant fait un leasing lui donnant droit d’utiliser ladite voiture. Le privilège ici est que vous reprenez le bail à longue ou courte durée qui est en cours et dont l’apport a été préalablement versé par l’autre automobiliste.

Ainsi, vous bénéficierez d’un véhicule plus ou moins neuf sans être tenu de verser une quelconque somme. Les seules choses qui reviendront à votre charge sont les frais relatifs au transfert de la voiture en votre nom. Ils sont calculés en fonction de la marque et de l’ancienneté de l’automobile.

A voir aussi : Pourquoi vous devriez envisager d'acquérir un fourgon ?

Le leasing de voiture neuve

Cette option est utilisée par beaucoup de sociétés françaises pour agrandir leur parc automobile. Il s’agit en réalité, d’une location de longue durée avec promesse de vente. En termes clairs, elle consiste à louer une voiture sur une période allant d’un an à cinq ans avec la possibilité d’un achat à la fin de la location.

L’avantage a tiré le plus de cette solution est le fait que la société ou la personne ayant réalisé ce leasing ne paie qu’un montant fixe à la fin du mois que s’il utilise la voiture. L’entretien de l’auto est généralement à la charge du concessionnaire.

Que vous soyez particulier ou professionnel, ce mode d’achat de voiture vous permet d’acquérir une automobile neuve après la période de location. Pour éviter les imprévus, il est conseillé de choisir une formule exhaustive.

Le prêt auto sans apport spécifique

Comme son nom l’indique si bien, il s’agit d’un crédit octroyé par les concessionnaires par le biais d’une institution financière (banque ou société de prêt). Il constitue la meilleure alternative pour toute personne désirant devenir propriétaire d’une automobile alors qu’elle n’a pas les moyens de s’en procurer.

Les avantages inhérents à ce crédit sont surtout la possibilité de l’obtenir dans les délais requis sans un apport personnel. La seule chose à faire est de constituer votre dossier de demande de crédit en fournissant toutes les pièces demandées par l’établissement bancaire. Quand votre requête est approuvée, votre emprunt vous sera octroyé après la signature du contrat par les parties concernées.

Un seul bémol reste à souligner pour ce type de crédit. En effet, les taux d’intérêt sont plus élevés qu’à l’accoutumé. La raison de cet état de choses est très simple : tous les frais rentrants dans la signature du contrat sont pris en charge par le prêt. Alors, il est tout à fait normal que le montant et la durée de remboursement annuel soient respectivement plus élevé et plus longue.

Les critères à prendre en compte pour choisir une voiture sans apport

Avant d’opter pour l’un ou l’autre des types de financement, il faut considérer certains critères relatifs à votre situation personnelle. Le premier point à prendre en compte, c’est bien sûr le montant de vos revenus mensuels nets. Ils doivent vous permettre non seulement d’honorer vos charges courantes, mais aussi les échéances du prêt auto.

Il faut se poser la question de savoir si la voiture convoitée correspond réellement au budget dont vous disposez. Vous devez donc tenir compte du prix d’achat total du véhicule. Dans ce calcul, n’oubliez pas les frais annexes comme l’immatriculation et les taxes qui peuvent varier selon les régions.

Un autre facteur essentiel reste la durée du crédit que vous allez souscrire. Plus cette dernière sera longue, plus le coût final sera élevé en raison des intérêts cumulés sur chaque annuité restante versée jusqu’à son terme. Il faut trouver un juste milieu entre une période trop courte qui rendra difficile le remboursement et une durée excessivement longue qui alourdira inutilement la charge financière.

Dernier élément à ne pas négliger : pensez aux frais fixes liés à votre futur véhicule tels que ceux liés aux entretiens successifs (vidanges et autres) ou encore celui relatif aux assurances auto obligatoires dans certains pays. Le choix est ainsi fonction des besoins spécifiques de chaque individu et devrait être étudié minutieusement.

Les avantages et inconvénients de l’achat d’une voiture sans apport

L’un des principaux avantages de l’achat d’une voiture sans apport, c’est que vous n’aurez pas à mobiliser une somme importante pour acquérir votre véhicule. Effectivement, la majorité des personnes ne disposent pas toujours d’un capital suffisant pour financer leur projet automobile. Dans cette optique, le prêt auto peut être une solution intéressante. Il est possible avec certains organismes prêteurs de choisir les mensualités adaptées à votre budget.

En investissant dans un tel crédit, vous pouvez aussi profiter de taux avantageux. À cet effet, certains établissements financiers consentent des offres promotionnelles favorables aux emprunteurs qui contractent un prêt auto en ligne notamment.

Pour finir, lorsque vous achetez une voiture neuve ou presque neuve à crédit, elle offre souvent plus de garanties qu’en optant pour un modèle d’occasion.

La souscription d’un prêt auto sans apport présente aussi quelques risques et limitations non négligeables qu’il faut prendre en compte.

Le principal risque est celui du surendettement : si vos revenus ne sont pas suffisants pour faire face aux remboursements mensuels du crédit contracté ou que vous avez déjà trop d’emprunts en cours (prêts étudiants, etc.), cela peut entraîner des difficultés financières importantes voire même un fichage à la Banque de France.

Les taux d’intérêts peuvent être relativement élevés et varier en fonction des organismes prêteurs. Il faut bien comparer les offres avant de signer un contrat.

Il faut aussi prendre en compte que le véhicule acheté devra nécessairement être couvert par une assurance auto obligatoire qui peut représenter un coût supplémentaire non négligeable dans le budget global du projet automobile.