Voiture

Quelle est la différence entre pneu hiver et un pneu neige ?

L’appellation de pneu hiver a tendance à se perdre au fil des années au profit du terme pneu de neige. En effet, cette expression est de moins en moins utilisée aussi bien par les fabricants que par les concessionnaires. Toutefois, bien que ces termes ne présentent aucune différence apparente, il existe quand même une légère nuance qu’il convient de souligner.

Pneu neige, utilisé uniquement pour la neige ?

La confusion nominale entraîne une confusion sémantique qui a tendance à alimenter les fausses idées. Et pourtant, le pneu de neige n’est pas seulement consacré aux routes enneigées. Il est également utilisé sur les routes à basse température, indifféremment des conditions climatiques et de l’état de la chaussée : sol sec comme sol mouillé. À l’origine, un pneu hiver était conçu pour une température inférieure à 7 °C. Son montage se justifie donc dès que la température descend en dessous de ce seuil.

A découvrir également : Achat nouveau véhicule : le bon choix est toujours difficile

La gomme des pneus hiver est plus riche en caoutchouc que la gomme de pneus classiques. Ce qui lui octroie une plus grande souplesse durant la période hivernale. Quand les températures sont basses, le mélange de gomme des pneus d’été, trop rigides fait qu’ils durcissent et perdent par la même occasion leur adhérence. Ils perdent également leur bonne tenue de route et les distances de freinage deviennent plus longues. Le pneu hiver n’est pas soumis à ce durcissement. Par conséquent, il conserve ses qualités intrinsèques de contact au sol ainsi que sa bonne adhérence.

L’obligation des pneus de neige sur les routes françaises

Auparavant, le pneu hiver était de mise à la vue du panneau de signalisation : « B 26 équipements spéciaux obligatoires ». Le pneu neige était donc obligatoire, ou à défaut, il fallait se munir de chaînes à neige, de chaussettes voire même de pneus cloutés. Désormais, à l’instar de ce qui se faisait déjà au niveau de certains pays européens comme l’Allemagne ou le Luxembourg, l’obligation de rouler avec des pneus hiver est effective dans une date limite.

A voir aussi : Comment faire sauter un antivol de vélo ?

Cette dernière est appliquée dans 48 départements français, représentant des zones montagneuses. La décision d’appliquer cette loi est soumise à l’appréciation du préfet qui jugera ou non nécessaire d’alerter les zones géographiques concernées. L’amende prévue à l’égard des contrevenants utilisant un autre type de pneu contraire à ceux qui sont en rigueur est de 135 euros.

Y a-t-il une différence entre le pneu de neige et le pneu hiver ?

est la différence entre un pneu hiver et un pneu neige

L’ancienneté relative du non-usuel a dessiné une autre zone d’ombre. En effet, dans le langage courant, le pneu de neige désigne « pneu pour condition extrême ». Celui-ci fait donc l’objet d’un contrôle officiel. Par contre les dénominations de pneu hiver ou encore de pneu neige ne sont soumises à aucune réglementation officielle. Et au-delà du marketing, c’est une petite nuance qui permet de les distinguer.

Ainsi, les manufacturiers ne peuvent employer le terme pneu pour condition de neige extrême. Toutefois, ils peuvent se servir de l’appellation pneu hiver et pneu de neige comme bon leur semble. Les règlements français et européens reconnaissent que le pneu de neige devra être identifié par l’un des motifs « M + S », « M.S » ou « M&S ». Mais, notez que ces marques ne sont liées à aucun impératif de performances sur verglas ou sur neige.

Le symbole représentatif des 3 Peak Mountain Snowflake ou 3PMSF indique que les pneus ont été expérimentés, en accélération et en freinage sur une route neigeuse. Ils reçoivent ainsi le titre de « neige extrêmes », « Severe Snow ». C’est la seule marque qui atteste pour les conducteurs une performance du pneumatique sur un sol enneigé et de bonnes distances de freinage. Dès lors, vous remarquez que cette légère nuance introduit une certaine équivoque dans la réglementation en vigueur. Le 3PMSF doit donc être considéré comme l’authentique pneu neige, le seul subissant des tests. Voici donc la vraie différence entre le pneu hiver et le pneu neige 3PSMF.

Les différents types de pneus hiver ou neige

Les différents types de pneus sont entre autres :

Le pneu avec la marque « MS », « M&S » ou encore « M+S » est un pneu Mud + Snow, boue + neige riche en caoutchouc et n’étant pas soumis par réglementation à une expérience de performances sur la neige. Il possède aussi des lamelles en grand nombre pour un meilleur grip.

Il y a aussi le meilleur « MS, « M&S » ou « M+S » avec le logo 3PMSF, 3 Peak Moutain Snowklake. Étant le symbole de la montagne à 3 pics, ce pneu a été testé à l’accélération et au freinage sous conditions neigeuses.

On peut aussi citer le pneu nordique, aussi connu sous les termes de pneu ICE ou pneu hiver nordique. Il est adapté aux conditions nordiques les plus extrêmes : neige tassée, neige verglacée ou neige dure.

Quoi qu’il en soit, il est important de connaitre quel pneu utilisé selon les saisons ou les conditions climatiques. Il devient de ce fait important de savoir bien choisir vos pneumatiques.