Voiture

Peinture pour voiture : comment la choisir et l’appliquer ?

Souvent considérée comme une seconde maison, la voiture est bien entretenue pour garder la plus belle apparence le plus longtemps possible. Certains vont même jusqu’à la repeindre pour lui donner une seconde vie.

Si vous faites partie de ce groupe de personnes, le choix de la peinture et son application sont des étapes incontournables. Vous devez respecter certaines règles et prendre en compte un nombre de critères pour espérer un rendu satisfaisant. Voici comment choisir la peinture de votre carrosserie et comment l’appliquer.

A découvrir également : Pourquoi la vidange est indispensable ?

Comment choisir la peinture de votre voiture ?

La grande variété de peinture disponible sur le marché ne rend pas facile le choix de cette dernière. Pour être sûr d’adopter la bonne décision, il existe quelques critères incontournables.

Les différents types de peintures

Avant de choisir, vous devez savoir qu’il existe différents types de peintures. Ainsi, vous pouvez choisir entre :

A découvrir également : Pourquoi acheter une voiture d'occasion ?

  • une peinture cellulosique ;
  • une peinture acrylique ;
  • et une peinture glycérophtalique séchage air.

Diluée dans du solvant avant usage, la peinture cellulosique est connue pour son séchage rapide et sa résistance à l’eau. Elle nécessite un polissage et un lustrage pour de meilleurs résultats.

La peinture acrylique quant à elle, est constituée de résine et est souvent utilisée pour les voitures de luxe. Elle allie dureté, stabilité des teintes et brillance.

La peinture glycérophtalique est qualifiée de synthétique. Elle s’applique facilement et offre un excellent garnissage et une bonne souplesse.

La couleur avec soin

La couleur de la peinture de votre voiture témoigne de votre goût et reflète votre personnalité ainsi que votre image. Elle agit également sur le montant de la prime de votre assurance. Alors, privilégiez les teintes les plus neutres comme :

  • le noir mat ;
  • l’agent ;
  • le gris ;
  • le blanc ;
  • et parfois le rouge.

De même, vous pouvez choisir des nuances vives comme le bleu ou le rose, mais le prix de la peinture sera beaucoup plus élevé. Il est également possible de choisir la couleur de votre peinture en fonction de votre modèle de voiture. Par exemple, la teinte jaune sied parfaitement aux bolides de sport, mais avilit les véhicules utilitaires.

Comment appliquer la peinture à votre voiture ?

Une fois votre peinture choisie, vous pouvez maintenant l’appliquer. Retenez que le rendu dépend grandement de la technique déployée, mais aussi du respect des étapes.

Les préliminaires

Pour appliquer votre peinture, commencez par laver votre voiture. Astiquez-la en profondeur pour enlever toutes les saletés puis démontez-la. Pensez à ôter tous les composants qui peuvent être démantelés. Enjoliveur, lampe, antennes, ou encore bagues latérales, retirez tout pour éviter de les tacher.

Par la suite, recouvrez les parties de la voiture qui ne doivent pas être peintes à l’aide d’un ruban adhésif crêpé. Dégagez les essuie-glaces, les feux arrière et recouvrez les cavités. Si vous avez un peu de temps, débossez le plus possible la carrosserie et lissez-la légèrement.

Après, décapez l’ancienne peinture en utilisant du papier de verre et un bloc de ponçage. Toutefois, éviter d’affûter les angles et les arrêtés de la voiture jusqu’à la tôle. Pour que la peinture adhère bien à la voiture, dégraisser les surfaces à repeindre à l’aide d’un nettoyant pour silicone.

La peinture proprement dite par pulvérisation

Vous pourrez ensuite passer à la peinture proprement dite. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un compresseur et d’un pistolet de pulvérisation. Appliquez une première couche sur la voiture et laissez sécher pendant 10 minutes environ.

Repassez une deuxième couche et laissez reposer pendant une semaine entière. Après ce laps de temps, retirez le ruban adhésif des parties que vous aviez recouvertes. Pour finir, polissez la voiture avec de la cire.

La peinture proprement dite au rouleau

Cependant, vous avez aussi la possibilité de peindre votre voiture à l’aide d’un rouleau. Pour le faire, vous aurez besoin :

  • d’un rouleau de peinture en caoutchouc ;
  • d’un rouleau de peinture pour surface rugueuse ;
  • de plusieurs papiers journal ;
  • et d’un bac à peinture.

Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin de protection respiratoire. Vous devez juste préserver votre sol, en disposant les papiers journal autour de votre voiture. Peignez ensuite cette dernière du haut vers le bas et appliquez un peu de peinture sur le cloître pour avoir une couverture complète. Finissez le travail avec du papier abrasif et un bon ponçage.

Les étapes préparatoires avant de peindre votre voiture

Si vous souhaitez repeindre votre voiture, vous devez passer par plusieurs étapes préparatoires. Cela permettra à la peinture d’adhérer correctement et de garantir un rendu optimal.

La première étape consiste en un lavage minutieux de la carrosserie. Utilisez une éponge douce et du savon pour voiture pour nettoyer l’ensemble de la surface. Insistez particulièrement sur les zones où se trouvent des taches tenaces ou des dépôts graisseux.

Pensez aussi à bien rincer votre voiture avec un jet d’eau puissant afin d’éliminer toutes les traces de savon. Si besoin, répétez cette opération jusqu’à obtenir une carrosserie parfaitement propre.

Utilisez du papier abrasif à grain fin pour poncer légèrement toute la surface. L’objectif ici n’est pas d’enlever toute l’ancienne peinture mais simplement de faciliter l’accroche de la nouvelle couche.

Si vous constatez que certaines parties sont endommagées (rayures profondes…), utilisez une pâte abrasive plus grossière ou même un décapant chimique si nécessaire avant le ponçage.

Attention toutefois à ne pas trop insister sur les angles et les arêtes qui risquent d’être affinés par le papier abrasif.

Il peut être judicieux de démonter les éléments détachables tels que les phares, les pare-chocs ou encore le capot avant d’entamer la phase de peinture. Cela permettra de faciliter l’accès à toutes les parties à repeindre et évitera surtout des désagréments qui peuvent surgir comme une pièce mal peinte.

Protection des parties non concernées par la peinture

Une fois tous ces aspects préparatoires finalisés, vous pouvez passer aux étapes plus spécifiques. Avant tout, il est primordial de protéger soigneusement toutes les parties qui ne doivent pas être touchées par la peinture.

Pour ce faire, utilisez du ruban adhésif pour couvrir minutieusement chacune des zones sensibles telles que le pare-brise ou encore le joint entre la carrosserie et le toit. Cette étape est cruciale pour obtenir un rendu impeccable dans chaque recoin sans avoir à retirer ultérieurement des taches indélébiles.

Avant d’appliquer votre première couche de peinture sur votre voiture préalablement poncée et décapée si besoin là où il y a lieu, passez un chiffon imbibé d’alcool ménager ou de white spirit afin de bien nettoyer toute surface.

Cette technique permettra d’éliminer toutes traces éventuelles de résidus gras présents sur votre voiture pouvant empêcher une bonne accroche lorsqu’on applique notre nouvelle couche.

Ceci fait, vous êtes fin prêt(e) à appliquer votre peinture sur votre voiture et obtenir un rendu impeccable.

Les erreurs à éviter lors de l’application de la peinture pour voiture

Une fois que vous êtes prêt(e) à appliquer la peinture sur votre voiture, vous devez prendre quelques précautions pour éviter les erreurs qui peuvent nuire au résultat final.

Le choix de la marque et du type de peinture doit être un critère primordial dans le processus d’achat. Évitez absolument les marques inconnues ou les premiers prix car ils sont souvent synonymes d’une faible qualité.

Il est recommandé d’utiliser une bonne marque qui aura été choisie en fonction des contraintes liées aux conditions climatiques locales, mais aussi selon vos goûts personnels (couleur notamment).

Appliquez toujours suffisamment de couches sur votre surface sans toutefois en mettre trop ! Si vous n’en mettez pas assez, cela pourrait donner lieu à des couleurs irrégulières ainsi qu’à une adhésion insuffisante.

Si vous exagérez avec l’application, il se peut que cela entraîne une accumulation excessive sur certaines parties du véhicule, créant parfois même des gouttes disgracieuses.

Les conditions météorologiques sont cruciales pour obtenir un bon résultat. Vous devez prendre le temps nécessaire pour réaliser chaque couche.

Si vous allez trop vite, cela peut entraîner une accumulation excessive qui alourdirait et altérerait la couleur finale.

Le choix des outils tels que les pinceaux, les rouleaux ou encore les pistolets pulvérisateurs est crucial pour garantir une application uniforme et sans traces.

L’idéal serait d’utiliser un pistolet électrique si vous en avez déjà utilisé auparavant car ils permettent une application homogène tout en étant plus facilement maniables comparativement aux autres instruments.

Si vous êtes débutant, quelques erreurs peuvent subvenir lors de cette opération. Mais avec ces différentes astuces citées précédemment, il sera possible de réduire voire même d’éliminer toutes formes d’imprécisions au niveau de l’application, ce qui donnera à coup sûr un résultat impeccable.