Transport

Comment obtenir un permis de conduire pour prendre l’avion

two pilots manuevering the plane

Qui n’a pas rêvé de lever les yeux vers le ciel pour piloter un avion volant au-dessus de sa tête ? Devenir pilote d’avion est probablement l’un des métiers que tout enfant envisage à un moment de sa vie. Ainsi, des écoles d’aviation sont disponibles pour permettre à chaque individu d’accomplir son rêve. Quel papier vous faut-il pour piloter un avion ? Cet article vous en parle.

La licence de pilote privé PPL : qu’est-ce que c’est ?

Une licence de pilote privé ou PPL (Private Pilot License) est un brevet européen. En effet, il est généralement associé à des règles de vol à vue (VFR, Visual Flight Rules) pour les monomoteurs à pistons. Le pilote propriétaire du brevet se voit accorder le droit d’exercer son métier en France et à l’étranger dans le cadre des règles de vol à vue.

A lire en complément : Location de voitures : comment choisir une entreprise ?

Il s’agit des vols pris en charge par des horaires spécifiques. Les vols à visée commerciale étant exclus. Pour obtenir un brevet, vous devez réussir un test théorique. En effet, ledit test est basé sur des questions à choix multiples. De plus, vous devez avoir un minimum de 45 heures de vol. Plus de 10 de ces heures sont des vols en solo. En pratique, de nombreux étudiants en vol s’entraînent pendant 18 à 24 mois, généralement 50 à 60 heures de vol au total. Le PPL peut être passé à partir de l’âge 17 ans.

Comment se déroule la formation ?

Pour être certain de décrocher votre PPL, vous devez suivre avec assiduité une formation aussi bien théorique que pratique. La théorie, elle, se fera en salle de cours. Quant à la pratique, elle aura lieu dans les airs. D’abord, chaque vol débute par un briefing qui pose les bases théoriques de la prochaine session et fixe les objectifs à atteindre. Dès le premier vol, l’élève est assis en place gauche (siège du pilote) avec l’instructeur.

A lire également : Comment débrider facilement votre vélo électrique et en toute sécurité

white and red airplane

Ainsi, sous le contrôle de l’enseignant, l’étudiant effectue des actions de base. Selon le niveau de l’élève, les 5 à 10 premières heures de vol porteront sur le décollage puis le contrôle de l’avion lors des différentes phases de vol. De plus, il devra tester l’interaction commande et impact moteur avion. Un PPL avion s’obtient généralement après 50 à 70 heures de vol et la formation est disponible sur 12 mois.

Quelle durée pour obtenir son diplôme ?

Il faut savoir que pour avoir votre diplôme PPL, il vous faut faire preuve d’assiduité. La durée pour l’obtention de son permis n’est pas en effet fixe. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Dans un premier temps, il faudra tenir compte de votre disponibilité, de votre budget mensuel ainsi que de votre assiduité à suivre la formation. Afin d’acquérir des bases solides, vous devez pouvoir voler au moins une fois par semaine. Par ailleurs, vous devez nécessairement avoir les compétences requises pour bien piloter. La météo est aussi un élément important puisque le métier de pilote en dépend.

Le métier de pilote est conditionné par l’acquisition d’un diplôme des plus importants : le PPL. Ce diplôme qui s’obtient suite à une formation de longue durée. L’épreuve finale est à la fois théorique et pratique.

 

Les différents types de licences de pilote

Les différents types de licences de pilote sont essentiels pour exercer le métier avec professionnalisme. En effet, il existe plusieurs niveaux de compétences et d’autorisations qui permettent d’accéder à différentes catégories d’aéronefs. Nous avons la licence PPL (Private Pilot License), qui est la plus courante et accessible à tous les passionnés de l’aviation. Cette licence vous permettra de piloter des avions légers en tant que pilote privé.

Il y a aussi la licence CPL (Commercial Pilot License), destinée aux pilotes désireux d’exercer une activité professionnelle dans le domaine de l’aviation. Elle offre plus de possibilités en termes d’emplois et vous autorise à effectuer des vols rémunérés.

Pour ceux qui visent un niveau supérieur, il y a aussi la licence ATPL (Airline Transport Pilot License). Cette licence est nécessaire pour accéder au poste de commandant(e) ou copilote dans une compagnie aérienne régulière. Elle exige un nombre considérable d’heures de vol ainsi qu’une formation théorique approfondie.

Il existe aussi des licences spécifiques pour certains types particuliers d’aéronefs tels que les hélicoptères ou les planeurs. Ces licences requièrent une formation supplémentaire adaptée aux caractéristiques spécifiques du type d’aéronef.

Les critères d’éligibilité pour obtenir la licence de pilote privé PPL

Pour obtenir la licence de pilote privé PPL (Private Pilot License), vous devez remplir certains critères d’éligibilité. Il faut être âgé d’au moins 17 ans pour pouvoir s’inscrire à une école de pilotage. Un certificat médical délivré par un médecin agréé par l’autorité aéronautique est obligatoire. Ce certificat atteste que le candidat est physiquement apte à exercer les fonctions de pilote.

Le candidat doit suivre une formation théorique approfondie comprenant des cours sur différentes disciplines telles que la réglementation aérienne, la navigation ou encore la météorologie. Il devra aussi passer avec succès des examens écrits qui évalueront ses connaissances dans ces domaines.

Une fois la formation théorique validée, le candidat passera à la phase pratique qui consiste en des heures de vol supervisées par un instructeur qualifié. Il devra accumuler au minimum 45 heures de vol dont au moins 25 heures en double commande et au moins 10 heures en solo.

Après avoir acquis les compétences nécessaires et satisfait aux exigences pratiques fixées par l’autorité aérienne, le candidat pourra se présenter à l’examen final qui lui permettra d’obtenir sa licence PPL.

Vous devez noter que ces critères peuvent varier légèrement selon les pays et qu’il est donc recommandé de se renseigner auprès des autorités locales compétentes avant d’entreprendre une formation de pilote privé.