Voiture

Boîtier E85 : quels sont les critères pour une homologation ?

Envie de rouler plus écologique afin de préserver au maximum l’environnement ? Bonne nouvelle ! Vous pouvez convertir votre véhicule au superéthanol E85. Pour l’heure, aucune loi n’interdit la conversion d’une voiture à l’éthanol. Par contre, vous devez investir dans un boîtier E85 qui respecte les normes de qualité et de sécurité en vigueur. En d’autres termes, il vous faut acheter un boîtier E85 homologué. Cette homologation exige des conditions spécifiques. Les voici.

Critères avant la pose du nouveau boîtier E85

Pour obtenir une homologation boîtier E85, il est impératif de remplir certaines conditions d’éligibilité. Retrouvez sur cette page tous les critères à savoir pour une homologation boîtier E85.

A lire en complément : Turbulence et poches d'air, quelle est la différence ?

Le véhicule

Selon les dispositions du Code de la route, pour que votre boîtier E85 soit éligible, votre véhicule doit être immatriculé en France et avoir moins de 14CV. Cette catégorie regroupe les voitures légères et les petites camionnettes.

Autre condition sine qua non pour homologuer un boîtier E85 : la mise en circulation de la voiture doit dater d’après l’an 2000. Autrement dit, l’homologation ne concerne pas les véhicules anciens et les voitures puissantes, c’est-à-dire de plus de 14CV. Il en est de même pour ces modèles équipés d’un filtre à particules. Parce qu’ils ne respectent pas les normes E10, ils ne sont pas non plus éligibles à l’homologation.

A découvrir également : Comment fonctionne un amortisseur sur une voiture ?

Le boîtier

Les textes de loi sont clairs : l’installation d’un boîtier E85 ne doit en aucun cas modifier la cartographie du calculateur. Pour être on ne peut plus précis, les transformations ne doivent concerner ni l’allumage ni l’injection. L’homologation exige aussi que le boîtier E85 ne gère qu’une seule famille de moteur. La polyvalence est formellement interdite. Il ne faut pas non plus que le dispositif brouille les autres éléments du moteur. Souvent, on parle d’un brouillage provenant d’un élément électromagnétique.

homologation boîtier E85

L’installateur du boîtier E85

L’homologation d’un boîtier E85 exige que l’installateur du boîtier soit, lui aussi, homologué. Cela garantit la conformité de l’installation. Un installateur homologué a nécessairement suivi une formation spécialisée de 3 ans. Cette dernière doit être renouvelée une fois la période écoulée. Mais au-delà de ses certifications, comment reconnaître un installateur de boîtier E85 homologué ? Généralement, ce prestataire excelle dans la pose d’un modèle de boîtier spécifique. D’ailleurs, il n’est pas habilité à effectuer des travaux qui ne rentrent pas dans son domaine de compétence.

Critères d’homologation après la pose du boîtier E85

L’intervention d’un installateur homologué ne suffit pas pour obtenir l’homologation de votre nouveau boîtier E85. Une fois la mission accomplie, le technicien doit impérativement vous remettre une attestation d’installation. Ce document prouve que la reconversion a été faite par un installateur agréé et que votre boîtier respecte bien les normes européennes en vigueur. Cette attestation vous sera utile pour obtenir un certificat de conformité. Mais pas seulement, vous en aurez même besoin pour demander un PV d’agrément auprès du constructeur ou pour changer votre carte grise.