Moto

Zoom sur le scooter électrique

Le scooter électrique est un véhicule à deux roues équipé d’un moteur électrique. Il est muni des batteries pour l’alimentation de son moteur. Ce type d’engin est très apprécié dans le monde surtout en Asie. Découvrez tous ce qu’il a à savoir sur le scooter électrique.

A découvrir également : Les accessoires indispensables pour les motards : tout ce qu'il faut savoir

Le scooter électrique : ses éléments composants

Le scooter électrique se distingue de son homologue le scooter thermique par l’utilisation de moteur électrique. Avec un système de démarrage immédiat, il est muni d’un contrôleur électronique et d’un petit boîtier pour son bon fonctionnement.

Pour vos déplacements du quotidien, il dispose d’une bonne autonomie de batterie. Ainsi, avec des batteries de 100 % de charge, vous êtes en mesure de parcourir 50 km dans une journée. Cependant, cette performance prend en compte de nombreux facteurs comme :

A lire également : Optimisation et réglage d'un carburateur : secrets et astuces pour une performance maximale

  • La capacité des batteries et la vitesse à laquelle vous roulez ;
  • La consommation énergétique du moteur quand vous accélérez ;
  • Votre poids et celui du scooter ;
  • Le type de voie : s’agit-il d’un terrain accidenté, ou en pente ?

Tous ces paramètres entrent en ligne de compte. Une utilisation abusive du scooter n’est pas favorable à une bonne autonomie. Pour remédier à cela : roulez à une vitesse moyenne ; adoptez une conduite souple et cela sur des terrains plats et pas accidentés, avec un minimum d’accélération.

Le scooter électrique : son fonctionnement

Avant utilisation, le scooter électrique doit être rechargé au moyen d’une prise électrique de 220 V avec un chargeur spécifique. Pour une charge complète, il faut environ 8 heures, ce qui correspond d’ailleurs à la durée d’une nuit. Une bonne charge donne au scooter électrique assez d’énergie et d’autonomie pour vos différents déplacements dans la journée. Comme exemple de modèles de scooter électrique, vous avez :

  • Eccity Motocycles-Artelec 870 : une autonomie de 65 à 100 km et une batterie Lithium-ion-BMS intégrée ;
  • Faucon Moto-Faucon Moto e9s : une autonomie de 100 à 140 km et une batterie NMC (LiNiMnCo+LiMn204) ;
  • BMW-C Evolution Long Range : une autonomie de 160 km et une batterie lithium ion refroidi par air avec ventilateur.

Les différentes catégories de scooter électrique

Il y a deux catégories de scooter électrique :

La Catégorie administrative L1e

Presque la totalité des scooters sur le marché relève de cette catégorie. Elle regroupe tous les véhicules de vitesse maximale 45 km/h et de puissance 4 000 w. À l’âge de 14 ans déjà, on peut avoir accès à ces véhicules, mais il faut avoir un Brevet de Sécurité Routière (BRS).

La catégorie administrative L3e

Les scooters électriques 125 cm3 sont de cette catégorie. En effet, elle regroupe l’ensemble des véhicules qui dépassent 45 km/h et 4 000 w. Leur utilisation nécessite un permis A ou B et une formation 125 cm3.

Scooter électrique : Avantages et inconvénients

Loin d’être parfait, ce moyen de transport présente des avantages comme des inconvénients.

Scooter électrique : ses cartes maîtresses

  • Une bonne accélération ;
  • Vous pouvez connecter votre Smartphone à certains modèles ;
  • Un faible coût de recharge ;
  • Facile à entretenir ;
  • Très écologique ;
  • Aucune fumée rejetée avec un faible niveau sonore.

Scooter électrique : ses petits défauts

  • Une durée d’autonomie inférieure au scooter thermique deux roues ;
  • Un espace restreint dédié au rangement ;
  • Un coût d’achat encore en hausse par rapport au scooter thermique deux roues.

Les critères à considérer lors de l’achat d’un scooter électrique

Si vous avez décidé de sauter le pas et d’investir dans un scooter électrique, voici quelques critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

L’autonomie est sans aucun doute l’un des facteurs les plus importants à considérer lors de l’achat d’un scooter électrique. Effectivement, la qualité de votre trajet en dépendra grandement. Si votre utilisation est principalement urbaine, une autonomie comprise entre 50 et 80 km devrait être suffisante. Si vous envisagez des trajets plus longs ou que votre région présente un relief difficile, il faudra viser une autonomie supérieure à 100 km.

La puissance du moteur aura aussi son importance lors de votre achat. Un moteur trop faible ne sera pas adapté aux montées difficiles tandis qu’un moteur surpuissant ne sera utile qu’à ceux qui souhaitent rouler à très grande vitesse (ce qui n’est pas toujours autorisé). Pour une utilisation classique en ville ou sur des routes peu accidentées, optez pour un modèle avec une puissance comprise entre 2 kW et 4 kW.

Un point souvent négligé mais tout aussi important que les autres : le poids du deux-roues. Effectivement, contrairement au scooter thermique, le poids peut varier énormément selon les modèles ainsi que leur technologie embarquée. Il faut donc tenir compte de ce poids lors de la conduite, surtout si vous envisagez de l’utiliser pour faire des courses.

Il ne faut pas oublier le coût. Si le prix d’un scooter électrique peut paraître élevé à l’achat (entre 2500€ et 5000€), son entretien est bien moins onéreux que celui d’un modèle thermique. Vous n’aurez plus à payer les vidanges ni les changements de filtres, par exemple. Prenez donc en compte ce facteur avant votre achat, ainsi que les aides financières proposées par certains gouvernements pour favoriser l’usage des transports écologiques.

Les tendances actuelles du marché du scooter électrique

Le marché du scooter électrique est en pleine expansion ces dernières années, porté par la croissance des villes et l’essor de la mobilité urbaine. De nombreuses tendances actuelles se dégagent sur ce marché en constante évolution.

La première tendance concerne le design des scooters électriques. Les constructeurs rivalisent d’inventivité pour proposer des modèles plus stylés et modernes les uns que les autres. Des marques spécialisées ont même commencé à apparaître, proposant un choix toujours plus large de modèles innovants aux lignées épurées et élégantes.

Dans cette optique, on assiste aussi à une montée en gamme avec l’apparition de scooters haut-de-gamme alliant confort, puissance et innovation technologique. Certains constructeurs proposent ainsi des modèles équipés de fonctionnalités avancées telles qu’un système audio intégré ou encore un tableau de bord digital ultra-complet.

Le deuxième point concerne lui la dimension écologique du scooter électrique. Effectivement, face aux préoccupations environnementales grandissantes dans notre société actuelle, le scooter électrique s’affirme comme une solution alternative efficace pour réduire son empreinte carbone tout en conservant sa liberté de mouvement. Les gouvernements encouragent les particuliers à investir dans ces nouveaux moyens de transport propres grâce à différentes incitations financières (prime d’achat ou bonus écologiques). La prise de conscience collective quant aux impacts négatifs liés au mode de vie automobile traditionnel ne cesse aussi de grandir, et l’usage du scooter électrique s’impose peu à peu comme une évidence pour les citadins soucieux de leur empreinte carbone.

Dernier point, mais non des moindres : la digitalisation. Les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour proposer des produits toujours plus connectés et innovants. Grâce aux avancées technologiques récentes telles que le GPS ou encore l’intelligence artificielle, il est désormais possible d’équiper son scooter électrique de multiples fonctionnalités telles qu’un système anti-vol sophistiqué ou encore un assistant vocal pilotable depuis son smartphone.

Toutes ces tendances témoignent donc du dynamisme actuel du marché du scooter électrique, qui a su se renouveler en permanence afin d’offrir aux consommateurs des solutions mobiles écologiques, modernes et ultra-connectées.

Le scooter électrique : les marques phares sur le marché

Si le marché du scooter électrique est en pleine expansion, il n’en reste pas moins très concurrentiel. Effectivement, de nombreuses marques ont investi ce créneau porteur ces dernières années. Certaines d’entre elles se sont imposées comme des leaders incontestés sur le marché mondial.

On peut citer la marque Segway-Ninebot qui a connu un véritable succès commercial grâce à ses modèles élégants et performants. La marque chinoise a su séduire les consommateurs en proposant une gamme complète de scooters électriques adaptée aux différentes typologies de conducteurs : du modèle compact pour les trajets urbains au modèle haut-de-gamme pour les amateurs de conduite sportive.

Autre acteur majeur sur le marché : Vespa. Cette marque italienne iconique s’est lancée dans la production de scooters électriques depuis quelques années déjà avec sa gamme Elettrica. Les modèles Vespa Elettrica associent design rétro et technologie moderne pour offrir une expérience unique aux utilisateurs à la recherche d’un style chic et intemporel.

Niu est aussi une entreprise chinoise qui tire son épingle du jeu grâce à des modèles ultra-connectés dotés de fonctionnalités innovantes telles que l’affichage tête haute ou encore l’application mobile permettant un suivi précis des performances techniques du scooter électrique.

Au-delà des marques phares citées ci-dessus, il existe bien sûr une multitude d’autres fabricants présents sur ce marché florissant. Chacun d’entre eux propose des produits aux spécificités et caractéristiques uniques, adaptés à différents types de besoins.

C’est donc une concurrence féroce qui se joue actuellement sur le marché du scooter électrique. Les marques rivalisent d’ingéniosité pour proposer des modèles toujours plus performants, connectés et esthétiques en réponse à une demande croissante de la part des consommateurs soucieux de leur empreinte carbone. Mais c’est aussi l’avènement d’une nouvelle ère pour la mobilité urbaine durable qui s’accélère grâce à ces nouveaux moyens de transport écologiques.

Scooter électrique : les règles de sécurité à respecter

Si le scooter électrique est un mode de transport pratique et écologique, il ne doit pas être utilisé à la légère. Effectivement, comme tout moyen de transport, des règles de sécurité sont à respecter afin d’assurer une utilisation sûre et sereine du deux-roues.

La première chose à faire avant toute chose est de bien se renseigner sur les règles en vigueur dans sa ville ou son pays concernant l’utilisation du scooter électrique. Dans certains endroits, il peut être obligatoire de porter un casque ou d’avoir une assurance spécifique pour utiliser ce type de véhicule. Il faut aussi s’informer sur les zones où l’utilisation du scooter électrique est autorisée ainsi que la vitesse maximale autorisée.

Une fois ces règles établies, pensez à bien mettre des gants pour protéger ses mains lors des sorties avec votre engin personnel. Pensez à bien adapter sa conduite aux conditions météo. Par exemple, lorsqu’il pleut, les routes peuvent être glissantes et dangereuses ; mieux vaut donc réduire sa vitesse et augmenter ses distances entre les autres usagers présents sur la route. Lorsque vous roulez en ville avec votre petit engin roulant assurément écologique, pensez à être très vigilant aux nombreux obstacles et aux piétons qui peuvent traverser la chaussée sans prévenir.

Il est primordial d’entretenir régulièrement son scooter électrique. Il faut vérifier les freins, l’éclairage et l’état des pneus avant chaque sortie pour éviter tout incident malencontreux. Une révision annuelle chez un professionnel peut aussi être une solution judicieuse pour s’assurer du bon état de fonctionnement de votre deux-roues.

En respectant ces règles simples mais indispensables, vous pourrez profiter en toute sécurité de tous les avantages qu’offre le scooter électrique : économique, facile à prendre en main et surtout très pratique pour se déplacer dans les zones urbaines avec style !