Transport

Tout savoir sur les traceurs GPS

Le traceur GPS est de plus en plus utilisé par de nombreuses entreprises, notamment en matière de géolocalisation de leur véhicule. Mais qu’est-ce qu’un traceur GPS et comment fonctionne-t-il ? Pour répondre à ces questions, suivez cet article !

Qu’est-ce qu’un traceur GPS ?

Connecté avec le réseau de positionnement par satellite GPS, un traceur GPS est un petit appareil qui assure l’enregistrement en temps réel de la localisation exacte de tout support dans lequel il est intégré. On l’appelle également géotraceur ou balise GPS.

A lire en complément : Les avantages de faire appel à un chauffeur vtc

Le traceur GPS est de très petite taille. On peut donc le placer sur le collier d’un animal de compagnie ou dans le cartable d’un enfant. Mais l’utilisation principale de cet appareil est attachée aux véhicules. Grâce à celui-ci, il est très rapide de trouver toute voiture introuvable ou volée. C’est pourquoi, les exploitants de sociétés de transports routiers ou les gestionnaires de flottes automobiles en entreprise apprécient énormément les balises GPS.

Si vous êtes à la recherche d’un traceur gps pour tous types de véhicules, consultez le site khiko.fr !

A lire aussi : Les différents types de parking

Comment fonctionne un traceur GPS ?

La distinction entre la phase de réception et la phase d’émission est important dans le fonctionnement des traceurs GPS :

  • Le récepteur se fixe soit dans la malle ou dans la boîte à gants, soit sous la carrosserie de la voiture grâce à ses aimants. Si le récepteur est alimenté, il peut se connecter à la batterie du véhicule.
  • Le boîtier va ensuite être mis en route soit lors du démarrage du véhicule, soit à 2 intervalles réguliers de 2 minutes, soit lors du déplacement du véhicule ou lors de la coupure du moteur par le conducteur. En fait, le déclenchement du système est assuré par la variation du voltage au démarrage ou à l’arrêt du véhicule.
  • Après cela, la connexion du récepteur avec le signal du réseau de satellites GPS a lieu et sa position géographique à intervalles réguliers lui sera envoyé.
  • Enfin, la position sera ensuite envoyée à son tour à intervalles plus ou moins réguliers par le traceur au dispositif de suivi en « temps réel », au retour du véhicule pour les systèmes non connectés ou par formes d’alertes par SMS via une connexion par les réseaux cellulaires mobiles.

Les avantages des traceurs GPS

Nombreux sont les avantages des traceurs GPS. En effet, grâce à ces derniers, les entreprises peuvent collecter une large série d’informations GPS. Il s’agit de la localisation exacte et en temps réel de ses salariés, le nombre de kilomètres parcourus journellement, le nombre d’arrêts effectués et leur durée et l’historique des déplacements. Ainsi, l’entreprise peut obtenir un bilan complet pour chaque véhicule et recevoir l’ensemble des informations par SMS. 

Enfin, la société peut gagner en productivité en employant le traceur GPS. De plus, via ce dernier, son client sera rassuré de sa livraison à temps et à l’heure prévue.

Types de traceurs GPS

Il existe nombreux types de traceurs GPS pour véhicules d’entreprise :

Traceurs connectés et non connectés

Pour que le traceur puisse fonctionner, il devra être connecté avec les signaux GPS. Mais les traceurs « non connectés » ne transmettent pas les données par les réseaux mobiles. C’est après leur extraction dans le véhicule concerné que vous pouvez consulter les données de géolocalisation.

Traceurs autonomes et alimentés

Un traceur GPS autonome est un traceur qui marche avec une batterie interne. Si cette dernière se décharge, il faut le recharger à intervalles plus ou moins réguliers.

En revanche, un traceur alimenté est un traceur qui se relie avec le circuit de la batterie du véhicule. Inutile de le recharger car il présente une autonomie de fonctionnement illimitée.

Traceurs GPS avec ou sans abonnement

Pour effectuer l’envoi des données de géolocalisation par SMS, de nombreux traceurs GPS sans abonnement sont dotés de cartes SIM et peuvent se connecter avec les réseaux cellulaires.