Moto

Pourquoi Valentino Rossi ne gagne plus ?

mauvaise passe de Valentino Rossi ? « Il faut ajuster les perspectives et ne pas se contenter de regarder les trois ou quatre dernières courses », défend son patron, Lin Jarvis. La

Classé 6ème du championnat, sans victoire depuis Assen 2017, luttant sur la M1 et se rapprochant de 41 ans, Valentino Rossi penserait-il à la retraite ? La question enflamme la toile. L’Italien se pose des questions (lire ici), mais assure que son désir de rouler est « intact ». Après avoir passé un bon moment en Espagne puis en Croatie, il est de retour en formation .

A lire également : Quel moto acheter en 2019 ?

Cet été, les phrases de son patron, Lin Jarvis, ont remué beaucoup de boue. Certains médias en ont conservé un : « L’avenir de Yamaha en MotoGP ne dépend plus de Rossi. » Évidemment, nous avons dû prendre toutes les déclarations, ce que nous avons fait (lire ici) . On explique aussi que la séparation se ferait probablement « sur décision conjointe », et qu’il n’a pas dévalué son pilote.

En effet, il fallait savoir lire entre les lignes, comme l’a expliqué Manuel Poggiali (lire ici) : Lin Jarvis ne fait que suggérer que la fin de la carrière de Valentino Rossi est proche — c’est un processus naturel — et que Yamaha doit penser à l’avenir, se préparer à l’après-Rossi . C’est pourquoi les leaders de la marque disent qu’ils « feront tout pour garder Quartararo »(lire ici) . Mais Lin Jarvis n’a jamais dit que le Docteur allait être mis à la porte.

Lire également : Comment vendre sa moto facilement ?

« Rossi a pris la bonne décision »

Lin Jarvis ne croit pas aux rumeurs d’une éventuelle retraite anticipée de Vale. « Honnêtement, je ne pense pas que Valentino envisage d’arrêter. Il a pris la bonne décision pour lui-même, sa vie et sa carrière en signant ce nouveau contrat . Du point de vue de Yamaha, il a également pris la bonne décision, puisqu’il était le meilleur pilote Yamaha en 2018. Et c’était aussi en 2019 jusqu’à la dernière course du Sachsenring. »

Avant le GP d’Italie, Valentino Rossi était 4ème du championnat, se battant pour la 2ème place avec Alex Rins ( 3 points) et Andrea Dovizioso ( 15 points). Depuis lors, il y a eu la chute du Mugello, le timbre de Jorge Lorenzo à Barcelone, l’affrontement avec Takaaki Nakagami à Assen et l’épreuve difficile du Sachsenring, terminé 8ème. « Mais il faut ajuster les perspectives et pas seulement évaluer les trois ou quatre derniers Grand Prix… », défend Lin Jarvis.

Il n’oublie pas que ces derniers mois Valentino Rossi a souvent été compétitif, comme lors du Grand Prix de Malaisie « Honnêtement, si nos motos étaient meilleures, Valentino aurait pu gagner plusieurs courses  », conclut le patron de l’équipe Yamaha MotoGP. Sa dernière victoire a été au Grand Prix des Pays-Bas 2017.

Graziano Rossi : « Vale ne se soucie pas des rumeurs de la retraite »