Voiture

Permis de conduire : tout sur les épreuves théoriques et pratiques

Le permis de conduire atteste de votre capacité à circuler sur les voies publiques avec certains types de véhicules (selon la catégorie de permis que vous passez). Il constitue une autorisation officielle qui vous est accordée de conduire une voiture, une moto, une camionnette, ou autre. Voilà pourquoi son obtention passe par la réussite d’un examen d’État, impliquant à la fois des épreuves théoriques et des épreuves pratiques.

L’examen du Code de la route : pour évaluer votre maîtrise des règles de conduite

L’examen du Code est la première étape du processus d’obtention de votre permis de conduire. Pour simplifier la gestion des candidatures au permis de conduire, le ministère de l’Intérieur a décentralisé les inscriptions à l’examen du Code. Ainsi, vous pouvez vous inscrire auprès de professionnels comme objectifcode.sgs.com à un tarif unique de 30 euros, pour l’évaluation de vos connaissances en matière de circulation routière.

A voir aussi : Pilote automobile : comment bien s'équiper ?

Quels sont les points évalués ?

Sur la route, plusieurs types de signalisations informent les usagers d’une conduite à tenir, d’un danger à venir, etc. On distingue les signalisations horizontales, les signalisations verticales et les signes des agents.

Les signalisations verticales incluent par exemple les panneaux de signalisation (obligation, indication, interdiction) et les feux. Pour ce qui est des signalisations horizontales, elles font référence aux bandes tracées sur les routes. Au cours de l’examen, vous pourriez avoir à répondre à des questions sur la signification de diverses signalisations. Vous pouvez également être interrogé sur les :

A voir aussi : Quelles formalités pour vendre sa voiture ?

  • règles de priorité (priorité à droite, priorité de passage, etc.) ;
  • réactions à avoir dans une situation ou une autre ;
  • principes à respecter quand on conduit ;
  • caractéristiques des automobiles ;
  • règles de secourisme.

examen code de la route ; examen permis de conduire

Comment se déroule l’examen du Code de la route ?

Après votre inscription, une fois que vous êtes informé de la date d’examen, vous devez vous rendre au centre à l’heure indiquée, en vous assurant de ne pas être en retard. Vous devrez être muni de votre convocation à l’examen, sur laquelle est notamment inscrit le NEPH (Numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé), et d’une pièce d’identité.

Pour l’examen à proprement parler, il vous est fourni un casque et une tablette (à retourner à l’issue de l’examen). Vous êtes alors soumis à 40 questions portant sur les divers points évoqués ci-dessus. Pour réussir, vous devez totaliser au moins 35 bonnes réponses.

Examen pratique du permis de conduire : comment se passe le test de conduite ?

Comme pour l’examen théorique, vous recevrez une convocation à l’examen de conduite. Vous devrez à nouveau présenter la convocation, ainsi qu’une pièce d’identité. Tous ces documents seront contrôlés par un examinateur. Ce dernier vous soumettra ensuite à plusieurs exercices de conduite (en agglomération et hors agglomération), au cours desquels vous devrez faire en sorte de garder votre calme. L’examinateur évaluera votre capacité à bien évaluer les risques et à vous adapter à de nouvelles conditions de conduite, pour prendre les décisions appropriées.

Des épreuves spécifiques ponctueront votre examen pratique du permis de conduire. Il s’agit en l’occurrence :

  • d’un exercice de freinage de précision ;
  • d’une manœuvre en marche arrière ;
  • de deux vérifications intérieures et extérieures.

Les épreuves pratiques du permis de conduire durent environ 30 minutes. Vous devez réaliser un score d’au moins 20 points sur 31 et ne pas commettre de faute éliminatoire, pour obtenir une mention favorable. Si vous réussissez à l’examen de conduite, vous recevrez un certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) en attendant que vous soit transmis votre permis de conduire.