Administratif

Permis de conduire et CPF : est-ce compatible ?

Permis de conduire et CPF est-ce compatible

Le passage du permis de conduire est toujours une étape importante dans la construction des jeunes. Synonyme de liberté, de mouvement et de responsabilité, il rime souvent avec le passage vers l’âge adulte. Le vrai problème de cet examen, c’est son prix élevé, qui empêche certains jeunes de passer le cap et de tenter leur chance.

Il existe pourtant des solutions pour financer votre permis de conduire intelligemment. La formation à la conduite pour un euro par jour a notamment fait son apparition. Dans le cas où vous auriez déjà travaillé, il peut également être judicieux de faire appel à votre compte personnel de formation. Vous retrouverez dans la suite de cet article tout ce qu’il faut savoir pour passer son permis de conduire à l’aide de son CPF.

A voir aussi : Quels sont les avantages d'utiliser la simulation de crédit ?

Un compte CPF qu’est-ce que c’est ?

Le CPF, ou compte personnel de formation, est un outil utilisable par les Français actifs tout au long de leur vie professionnelle (en période d’activité ou de chômage) pour améliorer ses qualifications ou ses certifications. Autrefois appelé droit individuel à la formation, il est approvisionné au fur et à mesure que vous travaillez par le biais de vos employeurs. Cet argent est stocké et servira à financer vos futures formations qualifiantes ou certifiantes. Il est alimenté au début de l’année des sommes perçus pour le travail effectué l’année précédente. Un excellent moyen de continuer à vous former même après l’école et les études.

Vous pouvez accéder à votre compte depuis votre espace dédié à la formation sur les sites internet officiels du gouvernement. Vous y retrouverez le montant des droits acquis tout au long de votre carrière pendant vos activités de salarié, ainsi que les différentes formations dont vous pouvez bénéficier. Elles sont toujours liées à votre épanouissement et votre avancée professionnelle. On y retrouve des bilans de compétences, des aides à la création d’entreprises, des certifications… mais est-il possible de passer son permis de conduire grâce à son compte de formation ? Nous allons répondre tout de suite à cette question dans la suite de notre article.

A lire également : Quad : découvrez les avantages et les utilisations adaptées à chaque profil (préparation au permis de conduire)

Est-ce possible de passer son permis de conduite grâce à son compte CPF ?

Le compte CPF prévoit bien le financement du permis B pour les jeunes afin de les aider à s’intégrer dans le monde professionnel. Pour ce faire, vous devez avant tout vérifier d’avoir acquis un montant assez important de droit à la formation sur votre compte CPF. Vous pouvez vérifier le montant disponible en cliquant dans la rubrique « mes droits à la formation » sur le site du gouvernement.

Dans le cas où vous disposez d’une somme assez importante, financez votre permis de conduire grâce au CPF avec Ornikar. Attention, le prix varie en fonction de votre demande. Si vous voulez passer le code de la route et l’intégralité des heures de conduite, vous aurez besoin d’une somme supérieure à 1 300 euros. Dans le cas où vous n’avez besoin que des heures de conduite, prévoyez 899 euros pour les 20 heures minimum légales avant le passage de l’examen.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Pour pouvoir passer votre examen de conduite auto à l’aide de votre CPF, rendez-vous sans plus attendre sur le site du gouvernement pour vérifier l’éligibilité de votre autoécole. Dans le cas d’Ornikar, choisissez la formule dont vous avez besoin et transmettez tous les documents nécessaires à l’inscription pour l’examen. Il vous sera demandé comme lors d’une inscription à vos frais, vos papiers d’identités, un justificatif de domicile, des photos, vos précédents permis si vous en détenez un.

Une fois votre demande enregistrée, vous pourrez lier votre compte CPF à votre compte de conduite et vous paierez la formation au permis B à l’aide de ce dernier. À noter qu’il est tout à fait possible de régler le reste du montant de la formation à votre charge si le solde de votre CPF est insuffisant. Renseignez-vous sur les éventuelles aides au financement auxquelles vous êtes éligible et lisez bien les modalités d’inscription à l’examen du permis.

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir pour financer votre permis avec votre compte CPF. Une excellente façon de devenir indépendant, en économisant une belle somme d’argent.

Les avantages et inconvénients de cette option

Passer son permis de conduire avec le CPF comporte des avantages mais aussi quelques inconvénients. Tout d’abord, cette option permet aux demandeurs d’emploi et aux salariés d’améliorer leur employabilité en obtenant un permis de conduire, ce qui peut être un critère déterminant lorsqu’on recherche un emploi.

Financer son permis avec le CPF permet aussi de réaliser des économies non négligeables sur les frais liés à l’examen du code et à la formation pratique. Les tarifs étant encadrés par l’État, vous êtes certain(e) que le prix facturé par votre auto-école est juste.

Il existe aussi des inconvénients à passer son examen grâce au compte personnel de formation. Effectivement, toutes les auto-écoles ne sont pas encore éligibles pour proposer cette méthode de financement et cela pourrait limiter votre choix dans la sélection d’une école proche de chez vous ou répondant mieux à vos attentes. Si vous avez déjà commencé une formation classique puis souhaitez passer à la formule ‘CPF’, il se peut que votre auto-école refuse.

Pensez à bien vérifier si les auto-écoles situées près de chez vous acceptent ce mode financier particulier. Renseignez-vous minutieusement sur les différentes formations possibles ainsi que leurs coûts pour comparer efficacement toutes vos options. N’hésitez pas ensuite à examiner votre budget disponible sur votre compte personnel afin de déterminer si le financement partiel ou total de votre permis est envisageable et pour quel type d’examen.

Les conditions à remplir pour utiliser son CPF pour le permis de conduire

Pour pouvoir financer son permis de conduire avec le CPF, il faut remplir certaines conditions. Vous devez être titulaire d’un compte personnel de formation actif et suffisamment approvisionné. Si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez créer votre compte en ligne sur la plateforme officielle dédiée à cet effet.

L’utilisation du CPF pour financer son permis est soumise à une limite maximale de coûts. Cette limite varie selon les régions mais se situe généralement entre 800 et 1200 euros. Pensez à bien vous informer sur ces montants avant d’envisager un tel mode de financement.

Autre élément essentiel : l’auto-école choisie doit impérativement être habilitée par l’État pour proposer cette méthode financière particulière. Les auto-écoles éligibles possèdent une mention spécifique sur leur site internet ou dans leurs locaux afin que les potentiels candidats puissent facilement repérer cette information.

Il est aussi nécessaire que le demandeur soit majeur et dispose d’une pièce justificative valide (carte nationale d’identité ou passeport). Pensez à bien passer au préalable l’examen théorique du code avant toute demande de prise en charge avec le CPF.

Si toutes ces conditions sont remplies, il ne reste plus qu’à choisir une auto-école partenaire puis suivre les formations nécessaires pour obtenir son permis. L’avantage principal réside surtout dans la possibilité offerte aux chômeurs ou salariés qui ont acquis des droits à la formation professionnelle de réaliser une économie non négligeable pour passer leur permis.