Achat/Vente

La France et les voitures : un amour contrarié

De 27 millions de véhicules en 1998, le parc automobile de la France est aujourd’hui passé à 34 millions en 2018. Ce qui représente une augmentation de 7 millions de véhicules sur 20 ans. Pour certains, c’est assez peu, mais il faut dire que les Français ont une relation plutôt ambiguë avec le secteur automobile. Bien entendu, ils aiment rouler en voiture, mais pas toujours forcément neuve. D’ailleurs, sur la même période, le pays a gagné pas moins de 7 millions d’habitants.

Les Français : de plus en plus motorisés malgré les problèmes d’environnement

Malgré les problèmes visibles de l’environnement et la ferme volonté des autorités d’y apporter des solutions durables, les Français utilisent de plus en plus leurs véhicules. Aujourd’hui, le nombre de ménages disposant d’un véhicule est passé de 79% en 1998 à environ 86% en 2018. Cependant, le pays a connu quelques années où la croissance du secteur automobile a été particulièrement faible (2009 à 2017) avec une progression de 0.5%. Aujourd’hui, au moment où les autorités publiques font tout pour réduire les déplacements avec des véhicules personnels au profit des transports en commun, les ménages possèdent de plus en plus de véhicules. À cela s’ajoute un vieillissement progressif du parc automobile depuis la fin des années 90.

A voir aussi : Assurance jeune conducteur : pourquoi est-ce aussi cher?

Aujourd’hui, l’âge moyen des véhicules en circulation chez Rognac Auto est de 8 à 9 ans. De plus, si l’on sait que les voitures neuves sont beaucoup plus efficaces en matière de consommation et de préservation de l’environnement, le vieillissement du parc automobile n’est pas vraiment une bonne nouvelle. Cependant, la France dispose d’une bonne moyenne à l’échelle européenne avec environ 569 véhicules pour 1000 habitants.

Persistance des inégalités entre villes et campagnes

Au moment où le prix des carburants ne cesse d’augmenter avec l’introduction de nouvelles taxes, les inégalités se creusent nettement entre les automobilistes de la ville et ceux habitant en campagne. Aujourd’hui, plus de 57% des Français utilisent leur véhicule pour se rendre au boulot. De plus, la grande majorité d’entre eux (62%) estiment qu’ils n’ont pas d’autre choix.

Lire également : Quel type d'assurance choisir pour votre voiture ?

En campagne, l’usage de la voiture se justifie par la très faible densité et les distances qui peuvent séparer les habitations et les lieux de travail. L’absence d’alternative à la mobilité, surtout le manque de transports en commun dans certaines zones est une des causes de cet état de fait. Le souci, c’est que cette situation risque de ne pas se résorber pour tout de suite.

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!