Voiture

Comment remplacer son pare-brise facilement ?

Comment remplacer son pare-brise facilement ?

De nos jours, posséder une automobile est devenu un vrai luxe. Entre le prix des assurances, de l’essence et de l’équipement, la facture peut très vite s’alourdir. Si l’on ajoute les accidents et les imprévus, on peut vite arriver à un chemin de croix. Prenons l’exemple du pare-brise. Peu importe qu’il fasse chaud ou froid, c’est au niveau du changement de température que la difficulté peut se faire ressentir. S’il existe désormais des solutions adaptées, il est souvent difficile de trouver la meilleure alternative. Focus sur les astuces pour réparer son pare-brise à prix malin.

Les cas où une réparation est possible

Ils sont nombreux. Contrairement à certaines idées reçues, un pare-brise fissuré peut encore se réparer. Pour cela il faut que l’impact soit inférieur à celui d’une pièce de deux euros. Il ne doit pas y avoir plus de trois impacts sur l’intégralité du pare-brise. Enfin, l’impact doit être à plus de cinq centimètres du bord et surtout à plus de deux centimètres du détecteur de pluie. Dernier détail, il ne faut pas que la fissure soit au niveau du champ de vision du conducteur. On comprend mieux pourquoi la réparation du pare-brise est une affaire de pro

A lire en complément : Comment trouver des pièces automobiles à prix intéressants ?

Solliciter des experts

Logique et évident pour certains, on préfère le préciser d’entrée de jeu. Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous recommande de faire appel à des experts confirmés. Outre le savoir-faire, c’est surtout la qualité du service qui doit être irréprochable dans ce genre de problématique. Malgré certains clichés, ce type de réparation n’exige pas obligatoirement un budget XXL. On vient de le constater, certains impacts sont réparables. Pour les autres, on s’aperçoit que ce marché est en plein développement en France. Conséquence, les prix sont sensiblement bas. Un dernier argument qui risque de faire pencher la balance. Surtout quand on connaît le budget de certains foyers français.

Les avantages et inconvénients de remplacer soi-même son pare-brise

Les plus téméraires d’entre vous seraient tentés de remplacer eux-mêmes leur pare-brise. Certains avantages sont indéniables. Le premier est lié à la maîtrise des coûts : en faisant le job soi-même, on évite les frais supplémentaires facturés par un professionnel. Avec l’aide d’un guide technique et des bons outils, il est possible de réaliser cette opération sans trop de difficultés.

A lire aussi : Changer ses pneus régulièrement, la sécurité avant tout

Mais attention ! Les risques encourus ne doivent pas être sous-estimés. Pour commencer, sachez que ce type d’intervention exige une grande précision et minutie. Un petit écart lors du montage peut avoir des conséquences désastreuses sur votre sécurité au volant. Il est indispensable de disposer du matériel adéquat pour accomplir un travail efficace et sécurisé : ventouses spéciales pour soulever le pare-brise, cutter électrique ou pistolet thermique pour retirer la colle…

Il faut aussi se poser quelques questions sur la garantie constructeur qui pourrait être impactée si jamais vous décidiez de remplacer votre vitrage vous-même.

Donc, même s’il peut sembler alléchant a priori de vouloir changer son pare-brise seul pour économiser quelques euros, mieux vaut réfléchir à deux fois avant d’agir ainsi. Cela représente toutefois une bonne alternative dans certains cas spécifiques comme celui où le véhicule est ancien ou destiné à être vendu rapidement.

Les critères à prendre en compte pour choisir un pare-brise de remplacement

Maintenant que nous avons vu les différentes options pour remplacer son pare-brise, il faut bien choisir celui qui convient le mieux à votre véhicule.

Il faut s’assurer que la marque du nouveau pare-brise soit compatible avec celle du véhicule. Il faut vérifier si la dimension correspond bien. Prenez donc toutes les mesures nécessaires avant d’en commander un nouveau ou faites appel à un professionnel.

Lorsqu’on parle des dimensions, on peut aussi évoquer l’aérodynamique. Celle-ci doit être prise en considération afin que le pare-brise respecte parfaitement la forme du véhicule et maintienne une bonne pénétration dans l’air lors des déplacements.

D’autres critères sont aussi importants, comme la qualité optique proposée par le vitrage sélectionné ainsi que sa résistance aux chocs et impacts extérieurs. En général, il vaut mieux privilégier un verre laminé plutôt qu’un verre trempé, car ce dernier offre une sécurité moindre en cas d’accident.

Il existe plusieurs types de vitrages : feuilletés (laminés), trempés (verres minéraux) ou encore organiques. Les deux premiers ont fait leur preuve depuis longtemps, mais c’est surtout au niveau des vitrages organiques qu’il y a eu beaucoup d’évolutions ces dernières années. Ils sont plus légers, plus résistants aux chocs et permettent une meilleure visibilité.

Le dernier critère à considérer est le prix. Si l’on veut s’assurer d’un remplacement de qualité et durable dans le temps, il faut être prêt à investir un peu plus d’argent. Les meilleurs verres de rechange peuvent coûter plusieurs centaines d’euros, mais cela reste souvent moins cher que les options proposées par les concessionnaires.

Il y a donc pas mal de choses à prendre en compte avant de se lancer dans le remplacement du pare-brise. Il faut bien peser tous les avantages et inconvénients des différentes options pour faire un choix éclairé qui garantira la sécurité sur la route.