Voiture

Adopter une voiture hybride : ce que vous devez savoir

La voiture électrique a un grand avantage de par le fait qu’elle est « décarbonée ». Elle vous permettra de réaliser les courts trajets du quotidien, mais pour partir en vacances, c’est un peu plus compliqué avec une voiture électrique. Dans ce cas, le modèle hybride peut vous intéresser. Découvrons ensemble ce qu’il faut savoir sur la voiture hybride avant de choisir un modèle.

Une voiture hybride et non une voiture électrique

Sur le marché, la voiture électrique prend de plus en plus de place. Elle fait de plus en plus de fans de par le fait qu’aujourd’hui, on a des modèles avec des batteries performantes et aussi par le fait que le réseau de charge connaît un grand développement. À ce rythme, d’ici quelques années, on comptera moins de véhicules à moteur thermique sur nos routes.

A voir aussi : Comment trouver le propriétaire d'une voiture avec sa plaque d'immatriculation ?

La voiture électrique convient presque à tout le monde et elle pourrait même vous accompagner pour vos longs voyages. Cependant, il faudrait que sur votre trajet, il y ait une borne de recharge. Même si le réseau de charge se densifie, on ne trouve pas toujours de borne dans les zones reculées et c’est là le souci avec la voiture électrique.

Pour pouvoir partir librement et pour ne pas avoir à établir son trajet en fonction de la présence des bornes de recharge, optez pour une voiture hybride. Cette dernière combine à la fois la sécurité du moteur thermique et le confort et les avantages de l’électrique.

A lire aussi : Permis de conduire : tout sur les épreuves théoriques et pratiques

Plusieurs modèles hybrides

C’est vers la fin des années 90 qu’on a assisté à l’arrivée de ces voitures hybrides. Depuis tout le temps, ce secteur a connu une évolution et tous les véhicules hybrides ne sont pas identiques. C’est le type d’hybridation qui les distingue.

Il y a des voitures hybrides qui ont un moteur thermique assisté d’un moteur électrique : ce sont les véhicules hybrides « légers ». Pour ce type d’hybridation, le véhicule récolte de l’énergie pendant certaines phases de conduite. Vous avez compris : il n’a pas besoin d’être branché à une source pour se recharger, car la petite batterie se recharge automatiquement quand le véhicule roule. Ceci fait que sur les courts trajets, c’est le côté « électrique » qui est en marche.

Vers la fin des années 2000, on a eu les voitures hybrides « rechargeables ». Sur ces dernières, on a un moteur plus puissant et une batterie plus performante. Elles peuvent se recharger, ce qui permet à leur batterie d’assurer un déplacement en mode 100% électrique sur une distance plus importante. Certaines hybrides rechargeables peuvent rouler entre 50 et 100 km sans consommer une goutte d’essence. Le côté « thermique » de ce type de véhicule est assuré par un moteur à pistons classique.

Rouler en toute liberté avec une voiture hybride

Comme vous n’êtes pas encore au volant de la hybride, on comprend que vous avez du mal à vous faire une idée précise par rapport à son utilisation. Si vous prenez souvent votre véhicule pour vous rendre au bureau, vous pouvez opter pour un modèle hybride léger. Les petites distances peuvent très bien assurer par le mode électrique. Vous n’aurez pas à vous en faire pour la recharge et dans ce cas, vous n’êtes même pas obligé d’installer une borne dans votre garage.

Si vous êtes souvent amené à prendre les autoroutes pour aller dans une autre ville, on vous recommande d’opter pour le modèle rechargeable. Vous pourrez ainsi brancher votre voiture hybride toute la nuit et faire avec le mode électrique une centaine de kilomètres avant de rouler à l’essence.