Administratif

Retrait des points du permis de conduire à l’étranger : on vous dit tout

Sommaire

Comment circuler à l’étranger ? Avec quel permis ?

Le permis de conduire international peut-il remplacer le permis national ?

Lire également : Perte du permis de conduire

Que se passe-t-il si le conducteur commet une infraction à l’étranger ?

A lire aussi : Comment obtenir son permis de conduire rapidement ?

Conduire hors de France peut vous amener à vous interroger sur les sanctions liées au délit, en cas d’infraction routière. En effet, chaque pays a son propre Code de la route. Il faudra donc respecter les règles du pays dans lequel vous conduirez. Alors, avec quel permis peut-on circuler à l’étranger et comment ? Est-il possible de perdre des points sur son permis en cas d’infraction commise dans un pays étranger ? On vous dit tout dans cet article.

Comment circuler à l’étranger ? Avec quel permis ?

Pour pouvoir conduire sans contrainte à l’étranger, il vous faut un permis de conduire. Le permis de conduire français est valable dans tous les États membres de l’Union européenne ainsi que dans un État de l’Espace économique européen ou EEE. Par contre, si vous conduisez hors de l’Europe, vous aurez besoin d’un permis international. Si vous n’en avez pas, vous pouvez vous adresser à des sites comme www.permis-de-conduire.com pour voir la procédure de demande de permis de conduire international et faire les démarches nécessaires.

Le permis de conduire international peut-il remplacer le permis national ?

Le permis international PCI ne remplace en aucun cas le permis national. Néanmoins, selon le pays et la situation, il peut être demandé avec le permis local lors d’un contrôle routier sur les routes internationales. Il est donc nécessaire d’obtenir un permis international afin de pouvoir conduire librement à l’étranger.

Vous voyagez dans un pays hors d’Europe ? Pensez toujours à emporter votre permis français avec le permis international. En effet, souvent, les gendarmes et les policiers ne réclament pas le permis international PCI. Ils demandent le papier rose original.

permis de conduire à l'étranger

Que se passe-t-il si le conducteur commet une infraction à l’étranger ?

En cas d’infraction routière, aucun point ne sera retiré du permis. Vous devrez seulement vous acquitter d’une amende. Les autorités routières du pays visité enverront une lettre de notification à votre domicile. Cette dernière vous informe que des poursuites sont en cours à votre égard et que vous devez payer une amende.

La lettre comportera :

  • tous les détails de l’infraction,
  • le montant de l’amende,
  • les délais de paiement avant majoration.

Le montant de l’amende est défini selon le Code de la route du pays européen concerné. La lettre contiendra également des moyens auxquels le contrevenant peut recourir et les pénalités encourues s’il refuse de payer.

En tant qu’automobiliste, vous pouvez très bien réfuter l’amende. Dans ce cas, vous devez rédiger une lettre de contestation dans la langue de l’État où vous avez commis l’infraction. Notez que si vous adoptez cette démarche, vous risquez de payer une majoration relative au retard de paiement. Le fait est que le traitement d’un dossier de ce genre peut prendre plusieurs semaines.

Autre point important à retenir : le pays émetteur de l’amende peut solliciter l’aide des autorités françaises dans la poursuite du conducteur, c’est-à-dire vous. Ces dernières peuvent même se charger du recouvrement de l’amende.