Voiture

Quels critères pour choisir un filtre à air ?

Quels critères pour choisir un filtre à air

Lorsqu’on parle de la filtration de l’air, il faut faire allusion à la question de santé publique. Un véritable filtre à air doit convenir à des normes strictes de protection de l’environnement. De fait, son choix devient un impératif et doit se baser sur certains critères. Entre le fonctionnement, les différents types de filtres ou la règlementation en vigueur, il faut se renseigner. Faisons le point dans cet article.

Tenir compte du principe des filtres à air

Le principe des filtres à air se fonde sur la réduction des sources de pollution qui nuisent à la qualité de l’air ambiant. Les fumées, particules et pollens poussière sont transvasés par les filtres à air, et ce, en utilisant le régulateur de débits d’air.

A lire également : Hausse du prix de l’essence, ça pousse les gens vers les véhicules hybrides !

Se renseigner sur les différents types de filtres existants

En général, on dispose de différents filtres. Cliquez-ici pour plus d’informations. Le choix idéal doit se faire en tenant compte du contexte industriel, des objectifs, mais aussi des contraintes afférentes. Il existe :

    Lire également : Combien coûte la location d'une voiture de sport ?

  • Des filtres grossiers: connus sous la dénomination « pré filtre », ces filtres sont nécessaires pour une utilisation primaire. Ils permettent d’anéantir les particules d’une certaine taille. Ils sont symbolisés en lettre G avec une capacité d’absorption qui peuvent atteindre 10 microns au maximum. Les filtres grossiers constituent la première barrière de filtration en termes de purification d’air.
  • Des filtres fins: encore désignés par « filtres opacimétriques », les filtres fins entrent en jeu dans le cadre de la filtration des airs au sein des bâtiments tertiaires. Symbolisés en lettre F, ils filtrent les bactéries, spores et autres particules d’une dimension maximum de 0.1 micron. Ce sont des filtres absolus.
  • Des filtres à charbon actif: ils sont utilisés généralement pour réduire les agents moléculaires nocifs. C’est donc un matériel qui peut filtrer même les odeurs. En réalité les filtres à charbon actif filtrent les molécules de gaz d’une taille inférieure à 0.0001 micron.

filtre à air

Ce sont là les différents types de filtres disponibles sur le marché. Chacun d’eux présente des spécificités propres.

Considérer la règlementation en vigueur avec la filtration de l’air

La filtration de l’air est synonyme d’économie d’énergie. La règlementation thermique de 2012  recommande en effet que les bâtiments qui sont nouvellement construits tiennent compte de certaines normes relatives à la consommation d’énergie. Elle exige que cette consommation soit limitée à 50kWh/m² pour les appareils de chauffage, d’éclairage, de climatisation ou autre matériel consommateur d’énergie.

Cette normalisation tend à encourager l’installation d’équipement de filtration d’air. Elle offre de nombreux avantages tant sur le plan sanitaire qu’environnemental.

Comparer les performances et l’efficacité des filtres à air

Le choix d’un filtre à air nécessite une certaine réflexion, car il n’y a pas que le prix qui compte. Les performances et l’efficacité doivent être prises en considération lors de la comparaison des différents types de filtres disponibles sur le marché.

La première chose à prendre en compte est le niveau de filtration nécessaire pour votre environnement. Si vous voulez filtrer les pollens ou les poussières fines, vous devrez opter pour un filtre avec une haute efficacité de filtration HEPA (High Efficiency Particulate Air).

Les filtres électrostatiques sont aussi populaires, car ils peuvent éliminer les particules grâce à des charges électriques statiques. Ils ne nécessitent pas de remplacement régulier mais doivent être nettoyés fréquemment pour maintenir leur efficacité.

Il existe aussi des filtres au charbon actif qui absorbent les odeurs et certains gaz nocifs tels que ceux produits par la fumée du tabac ou par la cuisine.

Vous devez vérifier si le filtre choisi répond aux normes sanitaires et environnementales applicables dans votre région. Il est recommandé d’opter pour un modèle certifié par une organisation reconnue telle que l’EPA (Environmental Protection Agency) afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Évaluer le coût d’achat et d’entretien des différents filtres à air disponibles sur le marché

Le coût est un élément important à prendre en compte lors de la sélection d’un filtre à air. Au-delà du prix d’achat initial, il faut aussi considérer les frais d’entretien et de remplacement régulier du filtre.

Les filtres jetables sont généralement moins chers que les modèles réutilisables, mais ils doivent être remplacés toutes les quelques semaines ou tous les mois selon l’utilisation. En revanche, certains modèles réutilisables peuvent être lavés et réutilisés plusieurs fois avant de nécessiter un remplacement.

En ce qui concerne l’entretien des filtres, pensez à bien vérifier la fréquence à laquelle le nettoyage doit être effectué pour maintenir une performance optimale. Si vous n’avez pas le temps ni la patience nécessaire pour nettoyer régulièrement votre filtre électrostatique, par exemple, optez plutôt pour un modèle jetable ou facilement interchangeable.

Pensez à bien tenir compte des coûts énergétiques liés au fonctionnement du système filtrant. Les appareils consommant moins d’énergie sont souvent plus économiques sur le long terme car ils contribuent à réduire vos factures électriques tout en préservant notre environnement.

Si vous souhaitez installer un purificateur d’air centralisé dans votre maison ou bureau, rappelez-vous qu’il s’agit là d’un investissement assez conséquent. Assurez-vous donc que cet équipement soit bien amorti par rapport aux bénéfices qu’il apporte : qualité de l’air améliorée ainsi que santé renforcée pour vous et votre famille ou vos collègues de travail.

Le choix d’un filtre à air ne doit pas être pris à la légère. Pensez à bien comprendre les différences entre les différents types disponibles sur le marché ainsi que leurs coûts associés avant de faire un achat éclairé.