Assurance

L’assurance auto : comment optimiser son tarif ?

Si vous possédez une voiture, souscrire à une assurance auto est une obligation. En effet, vous êtes légalement obligé d’être couvert par la garantie responsabilité civile de votre assurance auto pour vous protéger contre tous les dommages corporels ou matériels que vous pourriez occasionner à un tiers. Pour autant, rien ne vous oblige à payer une fortune pour votre contrat.

Heureusement qu’il existe des astuces pour faire des économies sur son assurance automobile sans sacrifier sa sécurité. On vous les révèle dans cet article.

A lire en complément : Les avantages d’avoir une assurance auto

Changer d’assureur régulièrement

L’une des solutions les plus utilisées  pour baisser le coût d’une assurance auto est de changer de contrat régulièrement.

Pour info, depuis la promulgation de la loi Hamon, vous avez la possibilité de résilier votre assurance auto quand vous le souhaitez, sans justification, une fois que votre contrat a soufflé sa première bougie.

A lire aussi : Notre guide pour souscrire une assurance auto pas chère

La résiliation se fait avec un préavis d’un délai d’un à deux mois avant l’échéance annuelle. C’est la police d’assurance qui fixe les modalités de résiliation et le tout indiqué dans le contrat.

Contrairement aux autres domaines où la fidélité paie, ce n’est pas le cas en matière d’assurance. Rester fidèle à un assureur ne fera pas réduire le prix de votre contrat d’assurance.

Si vous voulez donc optimiser le prix de l’assurance de votre hyundai, le changement de compagnie d’assurance vous permettra d’y arriver.

Utiliser un comparateur d’assurance auto en ligne

Si vous souhaitez économiser sur votre facture d’assurance auto, laissez-vous séduire par un comparateur en ligne. Vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas être attentifs aux nouvelles offres du marché et faire jouer la concurrence.

Ainsi, le recours à un comparateur d’assurances présente l’avantage de vous éviter un processus de démarchage, souvent long et répétitif.

Il suffira de remplir un questionnaire sur votre situation. Ensuite, le comparateur se chargera d’interroger chacune des compagnies d’assurances présentes dans sa base de données en quelques minutes.

Cela vous permet d’avoir accès aux offres et aux devis d’assurance voiture les plus avantageux ou les mieux adaptés à votre profil.

Il vous reviendra d’évaluer chaque offre selon son prix, mais aussi en fonction des différents services proposés, de ses garanties et des franchises de l’assurance auto, avant de faire votre choix. Cette astuce est le moyen idéal pour avoir l’assurance auto par marque pour la voiture que vous voulez.

Réévaluer régulièrement vos besoins

Un autre des réflexes à avoir pour optimiser le tarif de votre assurance auto est celui de faire une réévaluation de vos besoins réels.

Entre le nouveau boulot, la nouvelle voiture, le déménagement, le mariage, votre vie est en perpétuelle évolution, il est tout à fait logique de faire évoluer votre assurance auto au même rythme que vos besoins.

Cela vous permettra de bénéficier de la meilleure protection possible, au meilleur prix. En effet, s’assurer que son contrat d’assurance automobile est toujours au plus près de ses besoins permet d’éviter de payer pour des garanties inutiles. À titre d’exemple, souscrire une formule « tous risques » est recommandé en cas d’achat d’un véhicule neuf.

Par contre, une assurance « au tiers » peut être suffisante pour une voiture vieille de plusieurs années avec un certain nombre de kilomètres au compteur.

C’est là l’intérêt de faire le ménage régulièrement dans vos options. Une bonne assurance n’est pas celle que l’on paie le plus cher, mais plutôt celle qui correspond le mieux à sa situation.

Augmenter la franchise pour faire baisser le coût de l’assurance

Diminuer votre prime d’assurance habitation en augmentant votre franchise est une solution à ne pas oublier. Pour ceux qui l’ignorent, la franchise n’est rien d’autre que le montant que vous devez payer lors d’un sinistre pour lequel vous faites une réclamation.

À titre d’exemple, si vous faites une réclamation pour des dommages qui s’élèvent à 4000 $ et que vous avez une franchise de 500 $, vous recevrez de la part de votre assureur un chèque de 3500 $.

Mais en augmentant votre franchise à 2500 $, vous devriez faire diminuer votre prime d’assurance. Cela s’explique par le fait que votre assureur pense que vous allez beaucoup plus participer financièrement en cas de réclamation future.

Il s’agit d’une technique tentante puisqu’en cas de sinistre, vous n’avez pas à payer la franchise, mais l’assureur la soustrait du montant de votre indemnité à recevoir.

Éviter de déclarer tous vos sinistres

Lorsqu’il y a un accident, vous devez vous acquitter d’une franchise. Et chaque sinistre peut vous valoir une perte de bonus et vous amener tout doucement vers un profil malussé.

Néanmoins, si vous étiez un conducteur responsable pendant une certaine période, votre cotisation sera réduite. Vous pouvez aussi bénéficier de bonus-malus.

Ainsi, si votre voiture a subi des chocs anodins, ne prenez pas la peine de les déclarer. Prenez-les plutôt en charge pour économiser.