Moto

Code moto : comment se déroule l’examen ?

L’examen du Code de la route moto est obligatoire depuis le 1er mars 2020. Il consiste en une série de 40 questions auxquelles il ne faudra pas avoir plus de 5 mauvaises réponses pour prétendre au permis moto. Pour vous permettre d’optimiser vos chances à l’examen théorique moto (ETM) nous allons dans ce guide vous expliquer comment celui-ci se déroule.

Les prérequis à l’examen du Code de la route moto

Pour vous présenter à l’examen théorique moto, vous devez au préalable remplir certaines conditions. La plus déterminante d’entre elles concerne l’âge du candidat. L’âge minimal requis pour se présenter au permis de conduire de catégorie A1 (moto légère) est 16 ans. En revanche, pour passer le permis de conduire de catégorie A2, le candidat devra avoir au moins 17 ans.

Lire également : Zoom sur le scooter électrique

À partir du moment où vous avez l’âge requis, il vous faudra obtenir un numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé (NEPH). Il s’agit d’un numéro à 12 chiffres qui vous est attribué à partir du moment où la préfecture enregistre votre souhait de passer l’examen du permis de conduire. Pour l’obtenir, il vous suffit de vous inscrire sur le site de l’agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Cette inscription peut se faire par l’intermédiaire d’une auto-école, d’une structure agréée ou directement en candidat libre.
Dans tous les cas, le NEPH ne sera valide qu’au moins 48 heures après sa délivrance. Il sera ensuite valable pendant 6 ans. Passé ce délai, il vous faudra vous rapprocher des services préfectoraux pour faire réactiver votre dossier.

Enfin, vous devrez vous acquitter des frais d’inscription à l’examen qui s’élèvent à 30 € TTC par passage et par personne. Il s’agit là d’un tarif fixé par le ministère de l’Intérieur et qui reste inchangé, quels que soient le prestataire et l’épreuve choisie. Le paiement se fait en ligne par carte bancaire via une plateforme sécurisée.

Lire également : Quel moto acheter en 2019 ?

Une fois ces conditions réunies, il vous reviendra enfin de préparer votre examen théorique de moto.

La préparation de l’examen du Code moto

Pour vous aider à préparer votre examen de Code moto, plusieurs éléments sont mis à votre disposition. Parmi ceux-ci, il y a le pass Rousseau moto. Il s’agit d’un outil de révision comprenant 960 questions conçues par des motards spécialistes du Code de la route : ainsi, grâce au pass Rousseau moto, vous allez pouvoir accéder à une plateforme sur laquelle vous pourrez réviser, donc préparer votre examen.

examen permis moto Cette plateforme a l’avantage d’être accessible avec tous les supports. Vous pourrez de ce fait vous y connecter avec votre ordinateur, votre tablette ou encore votre smartphone. Vous allez ainsi pouvoir faire vos révisions à tout moment et de n’importe quel endroit, y compris lors de vos déplacements. Pour accéder à ladite plateforme, il vous suffira de vous y connecter à l’aide des identifiants que vous aurez au préalable reçus par mail.

En plus de vous garantir un entrainement permanent, le pass Rousseau moto est un complément au Code Rousseau Moto qui vous propose des prises de vues variées. Ces dernières vous plongent dans les conditions réelles de conduite et vous facilitent l’apprentissage du Code. De ce fait, vous allez pouvoir aborder votre examen aisément et obtenir votre permis de conduire rapidement.

Le déroulement de l’examen du Code moto

Le jour de l’examen théorique moto, vous devez vous présenter à votre salle d’examen 15 minutes avant votre passage. Pour cela, vous devrez obligatoirement vous munir de votre pièce d’identité ou passeport ainsi que de votre convocation imprimée. Vous serez tenu de les présenter à votre arrivée.

Ensuite, un portant ou un casier consigne sera mis à votre disposition afin que vous puissiez y ranger vos effets personnels. Veillez à ce que tous les objets interdits dans la salle y soient rangés.
Une tablette tactile et un casque audio vous seront remis. Ceux-ci seront utiles pour passer l’examen du Code. Sachez que, excepté des dispositifs médicaux pour malentendants, il vous est interdit d’utiliser vos propres écouteurs.

Dès lors que la tablette est à votre disposition, vous devez sélectionner l’épreuve correspondant à votre examen, à savoir « Moto » dans le cas présent, afin de prendre connaissance des consignes et règlements de l’examen.

Pendant l’examen, les questions défileront automatiquement sur l’écran de la tablette. Il vous reviendra alors de choisir la, voire les bonne(s) réponse(s) en cochant à chaque fois la ou les lettre(s) correspondante(s). D’où l’intérêt d’apprendre le Code de la route rapidement.
Vous disposerez de 20 secondes pour répondre à chacune des questions. Durant ce temps, vous pourrez cocher et décocher des réponses autant de fois que vous le souhaitez. Seule(s) la/les réponse(s) cochée(s) à l’expiration du temps imparti sera/seront prise(s) en compte.

À la fin de l’examen, vous devrez remettre la tablette et le casque audio à l’examinateur. Dès cet instant, comptez un délai maximum de 48 heures pour la communication des résultats de l’examen. Ces derniers vous seront envoyés par e-mail et disponibles dans la rubrique « Mes sessions » sur votre espace client.

Pour le bon déroulement de l’examen théorique moto, vous devez veiller au respect d’un certain nombre de règles. Ensuite, une fois passé avec succès, vous pourrez vous consacrer à la partie pratique.

Le règlement de l’examen théorique moto

Parmi les règles à respecter lors de l’examen théorique moto, il y a en premier lieu celle qui n’autorise l’accès en salle d’examen qu’aux candidats convoqués, aux examinateurs et aux personnels de surveillance. Aussi, sachez que toutes les communications entre les candidats ou entre le candidat et toute personne autre que l’examinateur sont interdites.

De même, vous devez savoir qu’aucune aide extérieure n’est autorisée. Le candidat ne pourra également utiliser aucun document pendant l’examen. Dans le même ordre d’idée, il faut savoir que tous les appareils électroniques du candidat doivent être éteints et stockés dans des casiers prévus à cet effet.

Les candidats ne pourront commencer l’épreuve qu’après avoir reçu l’autorisation de l’examinateur.
Enfin, retenez qu’un candidat ne peut se déplacer ou quitter la salle sans avoir au préalable reçu l’autorisation de l’examinateur.

Le non-respect du règlement de l’ETM entraînera l’exclusion définitive et sans recours du candidat. Par la même occasion, ce dernier ne pourra prétendre à aucun remboursement. Il convient également de noter que l’épreuve sera annulée en cas de fraude avérée. Aussi, conformément à la loi du 23 décembre 1901 réprimant les fraudes dans les concours et examens publics, l’autorité organisatrice engagera des poursuites pénales à l’encontre du candidat fraudeur.

Une fois votre permis obtenu, choisissez, si ce n’est déjà fait, votre modèle de moto, assurez-la correctement, et vous n’aurez plus qu’à sillonner les routes !

À lire : Quelle est la moto la plus rapide en 125cc ?