Voiture

Tout savoir sur le transfert d’assurance auto

Il est possible de garder le même contrat d’assurance chez la même compagnie, même si vous changez de voiture. On parle donc ici de transfert d’assurance auto. C’est également le cas si la voiture assurée est en panne et que vous roulez actuellement avec un véhicule d’emprunt. Faisons le point sur cette procédure.

A découvrir également : Comment effectuer le rachat de sa voiture ?

Comment faire un transfert d’assurance auto ?

Peu importe la situation, votre assureur devra être avisé du changement, même s’il est encore à venir. Pour ce faire, il est préférable de l’informer par courrier recommandé avec accusé de réception. Il est tout de même possible de lui passer un coup de téléphone, mais il faudra confirmer tout ceci par écrit en courriel ou en fax.

Vous devez indiquer à votre assureur les caractéristiques du nouveau véhicule ou du véhicule avec lequel vous circulez momentanément. Si vous avez déjà une nouvelle voiture, pensez à envoyer à la compagnie d’assurance une copie de la carte grise.

A lire également : Boîtier E85 : quels sont les critères pour une homologation ?

La compagnie d’assurance vous confirmera par écrit sa validation pour ce transfert d’assurance auto. Comprenez toutefois que cette opération peut entraîner une cotisation plus élevée si vous passez à une grosse cylindrée par exemple. On vous déconseille de rouler avec cette voiture qui n’est pas encore assurée, car en cas de contrôle, vous risquez une lourde amende.

Pas vraiment le même contrat …

Avec ce nouveau véhicule, votre assureur vous enverra un nouveau contrat. En effet, l’ancien contrat n’est plus valide. La compagnie d’assurance prendra en compte vos attentes par rapport à une assurance auto tout en considérant les caractéristiques de la nouvelle voiture. Ceci va entraîner une modification sur la cotisation. Cette dernière peut augmenter, ce qui fait que vous devez payer le supplément, mais elle peut aussi baisser, ce qui fait que vous bénéficierez d’un remboursement.

Que se passe-t-il avec la nouvelle voiture et l’ancien ?

Une fois le nouveau contrat signé et renvoyé à l’assureur, le nouveau véhicule est assuré. Vous pouvez alors emprunter librement les voies publiques. Cependant, s’il n’est pas encore livré, demandez une suspension de contrat à la compagnie d’assurance. Indiquez la date de la livraison de la nouvelle voiture pour qu’elle puisse automatiquement mettre le contrat en vigueur dès la réception de la nouvelle voiture.

Pour ce qui est de l’ancienne voiture, si vous l’avez vendue ou si elle a été reprise par un concessionnaire, vous n’avez plus à vous soucier de son assurance. Cependant, si elle est encore chez vous, vous devez en discuter avec votre assureur. En effet, même si vous ne roulez pas avec, certaines garanties peuvent vous être utiles. Dans ce cas, la compagnie d’assurance peut vous proposer un autre contrat.

Sachez qu’il est tout à fait dans votre droit de résilier votre contrat d’assurance auto si vous l’avez vendu. Ceci est indiqué clairement par l’article L. 121-11 du code des assurances. Cependant, il faudra faire cette résiliation en bonne et due forme pour espérer un remboursement de la part de votre assureur. L’assurance auto est obligatoire, ceci dit, il faudra assurer son auto, notamment la nouvelle.