Assurance

Malus : trouvez une assurance auto adaptée

Malus : trouvez une assurance auto adaptée

Si vous avez un contrat avec un malus, il est toujours difficile de trouver un organisme en mesure de vous accompagner dans la souscription d’une assurance. Heureusement, des entreprises peuvent vous proposer des solutions. En effet, pour une voiture ou un camion, vous aurez la possibilité de trouver sur le site assurvit.fr des contrats avec des assurances malus ou temporaires. Elles s’adaptent ainsi à tous vos besoins. 

Pourquoi choisir cet organisme dédié à l’assurance malus ? 

Lorsque vous cherchez une assurance alors que vous avez écopé d’un malus, les organismes peuvent fermer leurs portes. Vous êtes considéré comme un profil à risque, ils ne souhaitent pas vous proposer une formule. Dans certains cas de figure, une forte prime peut être additionnée à votre contrat, mais dans la plupart des situations, votre demande est refusée.

A découvrir également : Qui remplit le verso d'un constat amiable ?

  • Il est alors préférable de se tourner vers ce site Internet, surtout si vous éprouvez des difficultés pour avoir un contrat adapté à votre profil.
  • Pour choisir un contrat, vous devez renseigner quelques données concernant votre véhicule : moto, voiture ou camion.
  • En fonction de vos besoins, vous aurez une assurance à l’année ou temporaire, le prix ne sera clairement pas le même.
  • Dans certains contextes, l’assurance pour les malus est facturée 45 euros par mois.

La souscription est donc classique, mais vous devez mentionner votre difficulté à trouver une assurance. Cela peut concerner une sanction administrative ou pénale liée à votre permis de conduire. Certains automobilistes ont fait l’objet d’une résiliation par un autre organisme pour diverses raisons. 

Pour calculer le montant de votre cotisation, l’organisme vous demande votre malus, vous le trouverez sur la dernière notification du précédent assureur. Ce dernier doit vous fournir un relevé d’informations complet par rapport à la résiliation de votre contrat. Il sera demandé par ce nouvel organisme, d’où l’intérêt de bien le conserver. 

A lire en complément : Changer d'assurance auto : les bonnes pratiques