Moto

Assurance moto 125 : comment bien choisir son assurance ?

Les petites cylindrées de type 125 cc sont aujourd’hui de plus en plus appréciées. Cependant, leurs possesseurs sont beaucoup hésitant sur le choix de l’assurance, d’autant que les options sont nombreuses sur le marché. Voici détailler dans cet article tous les éléments qui permettront de souscrire le contrat d’assurance le plus adapté à sa situation.

Ce qu’il faut savoir sur une assurance moto 125 cc

Suivant les dispositions générales et définitions du Code de la route, articles R311-1 à D311-4, il est tout à fait possible de conduire la motocyclette 125 cc avec un permis A1 ou un permis B. Cependant, conformément à l’article L211-1 du Code des assurances, toutes les voitures terrestres à moteur qui sont mises en circulation doivent obligatoirement être assurées. Dès lors, pour un conducteur de la moto 125, il est également obligatoire de prendre une assurance.

A lire également : Quelles sont les meilleures marques de moto

Quels sont les tarifs d’une assurance moto 125 ?

Le tarif d’une assurance moto 125 diffère en fonction de plusieurs facteurs.

Le profil de l’assuré

Le premier facteur qui détermine le prix d’une assurance moto 125 est le profil : un jeune conducteur ou un expérimenté, l’âge, le sexe, les antécédents d’assuré, etc. En effet, pour un jeune conducteur de 17 ans n’ayant jamais été assuré antérieurement, sa prime d’assurance sera supérieure à la prime d’un homme de la quarantaine avec un passé de conducteur auto.

A découvrir également : Quelle 125 en 2021 ?

Le type de voiture

La voiture à assurer en elle-même fait varier le montant de l’assurance moto 125. Par conséquent, si la motocyclette est neuve, qu’elle soit d’une marque connue pour être souvent volée, le risque à couvrir pourrait être plus élevé pour l’assureur ainsi que pour la prime.

Le lieu d’habitation et de garage

Que ce soit à la campagne ou dans une grande agglomération, le lieu de résidence est un critère pris en compte par les compagnies d’assurance afin de déterminer le prix des cotisations. Par contre, pour les conducteurs qui garent leur moto dans un garage fermé, cette dernière sera moins susceptible au vol ou aux dégâts. Par conséquent, la prime d’assurance sera moins élevée.

La franchise

Il s’agit du reliquat suite au remboursement d’un sinistre par la compagnie d’assurance. Le prix de cette franchise diffère en fonction du genre de sinistre et peut aussi faire varier le montant de l’assurance moto 125.

Assurance moto 125 : quelles sont les garanties ?

Il existe plusieurs types de contrats pour une assurance moto 125. Il s’agit principalement de :

Assurance au tiers

L’assurance au tiers pour une moto 125 cc fait partie des garanties minimales obligatoires selon la loi. En effet, il s’agit de la responsabilité civile qui couvre les dégâts que le conducteur pourrait causer à autrui. En plus d’être la formule la moins coûteuse, c’est aussi celle qui couvre le moins.

Assurance intermédiaire

L’assurance intermédiaire quant à elle permet d’ajouter un niveau de garantie plus supérieur à l’assurance au tiers. Aussi, cette formule résulte des assureurs. Par conséquent, les motos 125 cc sont principalement vulnérables au vol. De ce fait, souscrire à une telle assurance est fortement recommandé.

Assurance tous risques

L’assurance tous risques est la plus complète et comme son nom l’indique, elle couvre la totalité des risques. Lors d’un accident, fautif ou non, les dégâts causés à autrui et au conducteur lui-même seront pris en charge.

Les options

La meilleure façon de faire des économies sur son assurance moto 125 est de jouer avec toutes les options du contrat. Ainsi, pour une bonne couverture, il est conseillé d’ajouter une assurance corporelle conducteur qui prendra en charge les dégâts du conducteur en cas d’accident.

Comment assurer une moto 125 ?

Avant de souscrire à une assurance moto 125, il faut comparer les offres du marché. Pour ce faire, il faut fournir les informations suivantes en ligne : la marque et le modèle du véhicule, le nom et prénom du conducteur et ses coordonnées. À réception de la demande, le conducteur sera rappelé par un conseiller afin qu’il lui propose un bon contrat. Une fois le contrat choisi, il est ensuite important de présenter quelques documents avant d’être assuré. Il s’agit :

  • De la carte grise de la moto ;
  • Du permis de conduire ;
  • Du relevé d’informations ;
  • D’un RIB.

C’est donc l’ensemble de ces éléments qui permet d’opérer le choix de son assurance.